Des jambes légères toute l'année, même en été!

Avoir les jambes lourdes est un désagrément bien connu de la plupart d'entre nous, particulièrement en cette période de l'année, avec les grandes chaleurs des mois d'été et la canicule actuelle. Près de 70% des femmes souffriraient de manière épisodique de cette pathologie. Or, avec quelques conseils de base faciles à mettre en place, il est heureusement possible de retrouver des jambes légères de manière temporaire. Pour s'en débarrasser de manière durable et dire au revoir à ses jambes lourdes, un travail de fond s'avère toutefois indispensable. Et la naturopathie est un outil parfait pour cela!

 

 

Mais commençons tout d'abord par revoir les bases du système cardiovasculaire.

 

Les jambes lourdes sont en effet la conséquence d’un dysfonctionnement veineux et/ou lymphatique de l'organisme. Le sang et la lymphe ne circulent pas comme ils le devraient et un phénomène de stase et d’engorgement se met en place, provoquant les douleurs connues: picotement, engourdissement, fourmillement, sensation de fatigue des membres inférieurs...

 

À chaque battement de cœur, du sang chargé en oxygène et en nutriments est propulsé dans toutes les parties de notre corps, jusqu’aux cellules situées à la périphérie de celui-ci. Ce cheminement s'effectue grâce à notre pompe cardiaque à travers notre réseau d’artères, d’artérioles et de capillaires. Parallèlement le sang se charge des déchets métaboliques, notamment du CO2 qui sera évacué au niveau des poumons, ainsi que de diverses toxines qui seront filtrées par le foie, au niveau des cellules. Ce trajet s’effectue quant à lui grâce à nos veinules et nos veines. Pour permettre ce retour jusqu'au cœur qui se réalise habituellement dans le sens contraire de la force de gravité - à moins que vous n'ayez les jambes en l'air pendant une partie de la journée ! - et sans système de véritable pompe pour propulser le sang, notre organisme utilise 3 mécanismes en parallèle :

  • la semelle plantaire de Lejars,
  • la pompe musculaire du mollet et
  • le système abdomino-diaphragmatique.

 

En marchant et en déroulant son pied par terre, grâce à l'appui que l’on prend sur le sol, le sang est chassé dans la jambe. C'est la semelle de Lejars. Le mollet prend alors le relais en se contractant grâce aux muscles entourant les veines et permet au sang de monter le long des membres inférieurs. Les veines sont pourvus d'un système de clapets anti-retour, nommés valvules, qui empêchent le reflux sanguin vers le pied. C'est le système de la pompe musculaire. En même temps, le mouvement du diaphragme lors de la respiration facilite également la remontée du sang par un phénomène d'aspiration dû à la pression intra-abdominale.

 

 

L'insuffisance veineuse

 

L’insuffisance veineuse regroupe tous les dysfonctionnements de la circulation de retour du sang des membres inférieurs vers le cœur, que cela soit le réseau superficiel, profond ou les deux. Elle toucherait une personne sur 4, dont environ 2/3 de femmes.

Si les veines se dilatent, par exemple sous l'effet de la chaleur, et/ou perdent de leur élasticité, et donc de leur capacité à se contracter, ou bien si les valvules s'usent à force d'être sollicitées et perdent en étanchéité, la circulation devient plus compliquée et peut aboutir, à terme, à la formation de varices. Les phlébites, la thrombose veineuse, l'eczéma variqueux sont également des complications potentielles.

Lorsque vous souffrez d'insuffisance veineuse, le liquide interstitiel est potentiellement mal réabsorbé au niveau des capillaires veineux lors de l'échange cellulaire et le système lymphatique doit prendre le relais. Il doit alors drainer le liquide interstitiel en excès mais s'il est débordé, cela va aboutir à un phénomène de rétention d’eau. Les jambes vont gonfler et c'est l'œdème.

 

Remarque: le système lymphatique est composé de vaisseaux lymphatiques, souvent parallèles à nos vaisseaux sanguins, et il achemine la lymphe (composée de liquide interstitiel, de lymphocytes, de déchets, de débris cellulaires...) vers des ganglions lymphatiques, la rate, le thymus... Ceux-ci assurent entre autres la production et l'apprentissage des lymphocytes, les défenseurs du système immunitaire. C'est un système sans véritable mécanisme de circulation comme le système cardiovasculaire, car il ne possède pas de pompe. Il dépend donc essentiellement du péristaltisme et de la contraction des muscles quand nous sommes en mouvement.

 

 

Quels sont les principaux facteurs favorisants le symptôme des jambes lourdes ?

 

  • L'hérédité a malheureusement une influence sur la qualité veineuse en général, mais comme toujours, grâce à l'épigénétique, nous savons aujourd'hui que ce n'est pas une fatalité.
  • Les stations debout ou assise prolongées (dans le cadre du travail ou lors d'un voyage en avion par exemple).
  • Des changements hormonaux avec notamment des variations œstrogéniques) comme la grossesse, le cycle menstruel, la ménopause, la prise de pilule contraceptive.
  • La chaleur en général : le climat, les douches ou les bains chauds, le chauffage au sol, l'épilation à la cire chaude, les saunas et hammams, l'exposition prolongée au soleil.
  • Le manque d'activité physique et la sédentarité.
  • Le surpoids, la consommation d'alcool et le tabac.
  • L'âge, le sexe.
  • Des vêtements trop serrés.
  • Une alimentation inadaptée.
  • Des problèmes de constipation et une mauvaise circulation au niveau du bassin.

Conseils de base pour retrouver des jambes légères

 

Les conseils classiques que l'on peut retrouver un peu partout contre les jambes lourdes consistent tout simplement à contrer au mieux les facteurs favorisants susnommés:

  • L'hydrothérapie à la maison:

- Hydratation interne : n'oubliez pas de boire suffisamment d'eau tout au long de la journée.

- Les douches écossaises :  Vous pouvez tester les douches écossaises en alternant des douches chaudes et froides sur vos jambes pendant 30 secondes pendant quelques minutes lorsque vos jambes sont fatiguées. En prévention, commencer et finir systématiquement vos douches par un jet d’eau froide sur vos jambes et vos cuisses permettra de renforcer votre système veineux.

- Les bains froids : Privilégiez les bains froids si vous les supportez, marchez dans la mer, l'océan, des rivières ou des lacs aussi froids que possible, testez les bains dérivatifs, faites des bains de pieds avec de l'eau salée...

  • L'exercice physique régulier:

- Marche : La marche, notamment pieds nus en déroulant correctement la plante des pieds, favorise le retour veineux. 30 minutes par jour, idéalement 30 minutes le matin et 30 minutes le soir avec des chaussures adaptées (souples, sans talon haut). Vous pouvez également marcher sur la pointe des pieds pendant quelques minutes pour comprimer les vaisseaux et les vidanger en douceur.
- Natation : la natation est excellente pour la circulation sanguine car l’eau exerce une légère pression sur toute la surface du corps.
- Cyclisme : le vélo muscle les membres inférieurs et augmente donc l’effet de pompe du mollet.

- Bouger : utilisez régulièrement une balle de tennis ou une balle hérisson pour masser vos pieds, changez souvent de position, effectuez des rotations de chevilles, des étirements des membres inférieurs...

- Éviter les sports d'impact violent.

  • Autres:

Privilégiez les vêtements amples, surélevez régulièrement vos jambes, utilisez des bas de contention si nécessaire, évitez le sel qui favorise la rétention d'eau et l'alcool qui affaiblit la tonicité veineuse.

 

 

 

 

En phytothérapie

 

La phytothérapie travaille classiquement dans deux directions:

  • des plantes anti-œdémateuses, diurétiques et drainantes ainsi que
  • des plantes qui vont permettre de renforcer la paroi veineuse et/ou de contracter les veines afin d'améliorer le retour veineux.

Comme toujours, les plantes peuvent être utilisées en interne (tisane, gemmothérapie, EPS...) et/ou en externe (massage avec huiles essentielles) en fonction de l'usage que vous souhaitez en faire.

 

Voici quelques plantes emblématiques dans le traitement des jambes lourdes:

  • le marron d'Inde est un excellent tonique veineux favorisant la vasoconstriction et la perméabilité de la paroi veineuses. Il est reconnu par diverses études cliniques pour ses propriétés anti-inflammatoire et décongestionnante. Il prévient donc les œdèmes et favorise le retour veineux.
  • la vigne rouge est elle aussi un très bon tonique veineux reconnu depuis longtemps. Très riche en tanins aux propriétés astringentes, en flavonoïdes (notamment des OPC, oligo-proanthocyanidines que l'on retrouve également dans le pin maritime) et en resvératrol, on lui prête également des vertus diurétiques.
  • le mélilot possède des propriétés anti-oedémateuses très intéressantes ainsi que des flavonoïdes permettant une meilleure tonicité veineuse.
  • les huiles essentielles de menthe poivrée, de genévrier et de cyprès toujours vert sont régulièrement conseillés dans le soulagement des jambes lourdes. Ajouter une goutte de chaque dans un peu d'huile végétale neutre ou dans de l'huile végétale de calophylle, particulièrement adaptée dans ce cas car décongestionnant et masser vos jambes des chevilles aux cuisses une à deux fois par jours. Tester sur une petite partie du corps au préalable et ne pas utiliser plus de 3 semaines, ni chez les femmes enceintes ou allaitantes.

 

 

 

Pour aller plus loin

 

Comme je vous le disais plus haut, les problèmes récurrents de jambes lourdes sont souvent le symptôme d'un dysfonctionnement plus profond. Au cabinet, nous travaillerons donc certainement sur un rééquilibrage alimentaire, tout en prenant soin des émonctoires souvent impactés dans ce cas: le foie, les intestins et les reins en fonction des résultats de votre anamnèse. Le retour veineux dépend également de la tonicité et de la souplesse du bassin: un travail sur le périnée, le psoas et d'éventuelles tensions dans cette région peut également apporter un mieux-être durable dans ce domaine.

Contactez-moi si vous sentez que vous avez besoin de travailler en profondeur sur ces thématiques.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

familles-naturos - les ruisseaux du bien-être

Tél. :  + 33 6 78 37 54 62

E-mail: familles-naturos(at)gmx.com

10D place de la république, 21700 Nuits-Saint-Georges

 

Certifiée Féna, la Fédération Française des Écoles de Naturopathie

 

Membre de l'OMNES, Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire