Double casquette

Je suis conseillère en parentalité. Cela signifie que j’accompagne les parents un peu perdus au quotidien à retrouver leur place et à recréer du lien de qualité avec leurs enfants. Je travaille quasi exclusivement avec les parents et ne rencontre presque jamais les enfants, même si ce sont eux qui sont en difficultés (problème de sommeil, d’attention, d’agressivité, de tensions, de peurs, de mal-être…) car lorsque les parents changent leur manière d’être à leurs enfants, ceux-ci finissent toujours par s’ajuster en conséquence.

 

Mais je suis également naturopathe diplômée. J’ai donc fait deux ans d’études au cours desquelles j’ai appris précisément comment fonctionne le corps humain au plus près des connaissances actuelles ; j’ai étudié nos besoins physiologiques et les conséquences de notre mode de vie occidental sur notre organisme. Et je continue bien évidemment à me former régulièrement dans ce domaine. Je porte donc toujours les deux casquettes et je vois les situations qui me sont exposées au cabinet ou en visio par mes clients selon ces deux prismes qui se superposent sans cesse.

 

Lorsque des parents viennent me voir pour discuter de leurs difficultés avec leurs enfants, je les aide à porter un regard nouveau sur la situation et à prendre du recul. Je définis avec eux leurs objectifs, leurs attentes leurs besoins et leurs valeurs, tout en travaillant sur leurs ressentis et leurs réactions automatiques. Je leur apprends à se positionner, à écouter, à donner et à recevoir dans le respect de chacun, sans jugement inconscient. Mais je cherche également à en savoir plus sur des carences éventuelles dans les besoins physiologiques de chaque membre de la famille: parents et enfants. Car si la machine qu’est le corps humain – l’analogie est éculée et en partie erronée, elle a toutefois le mérite d’être parlante – est grippée car elle est encrassée ou doit tourner avec un carburant inadapté, il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des ratés. Nous en avons tous fait l’expérience, un petit enfant qui a faim et qui ne sait pas encore différer ce besoin sera rapidement agacé, agité et incapable de répondre à des demandes rationnelles. Je connais d’ailleurs certains adultes qui sont encore comme cela à plus de 70 ans ! :-)

 

Or, ce phénomène est le même si vous ou votre enfant manquez de nutriments essentiels, soit parce que votre alimentation ne les apporte pas en quantité suffisante, soit parce que vous ne les absorbez pas pour diverses raisons. Vous ne pouvez pas fonctionner de manière optimale, être patient et coopératif si votre corps manque de vitamine B3 ou de magnésium par exemple. Ou si vous devez faire face à un déséquilibre interne. Le rapport cause-conséquence ne sera certainement pas aussi probant et vous ne vous en rendrez peut-être pas compte, mais le mécanisme est le même.

 

Je vous le dis souvent mais pour démêler une pelote de laine très imbriquée, il faut commencer par tirer tout doucement un peu de tous les côtés avant de trouver le bon fil qui permettra d’avancer réellement. Et puis souvent, il faudra en tirer un autre et encore un autre avant de parvenir à utiliser la laine que vous convoitez. 

 

 

Pour moi, accompagner des parents sans réajuster le mode de vie familial, évaluer l’alimentation, les activités physiques, le contact avec la nature, la qualité de vie, l’exposition aux toxiques, aux écrans, au stress, c’est comme un médecin qui donne des antidépresseurs à son patient sans entreprendre une psychothérapie et sans faire au minima un travail sur son microbiote intestinal et son inflammation chronique, ou un dermatologue qui propose une crème pour un eczéma chronique sans aborder la question émotionnel de celui-ci, c’est mieux que rien, mais c’est totalement insuffisant. Car cela ne fait généralement que déplacer le problème. Et mon objectif, en tant que professionnelle et éducatrice de santé, c’est de vous aider à prendre votre santé en main et de vous rendre autonome, non dépendant de mes services.

 

 

Pour terminer, précisons que je ne suis pas quelqu’un de radical et que j’ai conscience que nous ne vivons pas reclus au milieu de la forêt. Je travaille dans la bienveillance – le contraire serait aberrant ! - et je sais raison garder. Je m’adapte moi aussi en tant que maman à la vie en société et je pars généralement du principe que si un travail en profondeur a été fait et que les bases sont bonnes, avec quelques trucs et astuces pour pallier des manquements occasionnels, notre corps sait gérer les facteurs stress et les substances toxiques ponctuels. Toute la question est de savoir ce qui est ponctuel et ce qui ne l’est plus !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

familles-naturos - les ruisseaux du bien-être

Tél. :  + 33 6 78 37 54 62

E-mail: familles-naturos(at)gmx.com

10D place de la république, 21700 Nuits-Saint-Georges

 

Certifiée Féna, la Fédération Française des Écoles de Naturopathie

 

Membre de l'OMNES, Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire