Réutiliser ses épluchures d'agrumes

Si vous êtes comme moi, vous croulez en cette période de l'année sous les épluchures d'agrumes : clémentines, mandarines, citrons, oranges, pamplemousses. Que faire avec?

 

En premier lieu, même si certaines personnes préfèrent ne pas les mettre dans le compost (fruits trop acides, exotiques, terpènes légèrement bactéricides...), je composte le surplus depuis des années sans mauvaise conscience et n'ai jamais eu aucun problème avec cela.

Vous trouverez de nombreuses astuces et idées sur le net pour réutiliser vos épluchures d'agrumes. Je vous fournis ici celles que j'ai adoptées chez nous et qui fonctionnent vraiment sur le long terme.

 

Il est naturellement nécessaire d'utiliser des fruits de qualité biologiques avérées lavés (éviter ceux provenant notamment d'Espagne)  pour toutes les recettes avec lesquelles les zestes seront consommés.

 

 

1.  Vinaigre d'agrumes

 

Très simple à réaliser, il vous suffit de remplir un bocal en verre propre d'épluchures d'agrumes puis de recouvrir le tout de vinaigre blanc.

Après deux ou trois semaines, vous retirez les agrumes et vous obtenez un vinaigre d'une jolie couleur ambrée agréablement parfumé qui a l'avantage de posséder les caractéristiques antiseptiques  et toniques des agrumes.

 

Plus engageant à utiliser que le vinaigre blanc simple dont l'odeur est masqué, vous pouvez nettoyer avec votre évier, salle-de-bain, robinetterie...

2.  Glaçons de citron en prévision de l'été

 

Je garde les écorces de citron, voire uniquement les zestes s'ils ont beaucoup de peau blanche, pour parfumer des glaçons que je réutilise en été.

 

Je mange ensuite les zestes de citron qui se retrouve dans mon verre d'eau pour profiter de leurs effets antioxydants et dépuratifs tout en renforçant mes défenses immunitaires.

 

Uniquement les zestes car le blanc des agrumes donne d'une manière générale beaucoup d'amertume et n'est pas intéressant d'un point de vue nutritionnel. Il peut même être problématique dans le cas du pamplemousse, la peau blanche sous l'écorce du fruit nommée albédo étant particulièrement concentrée en substances pouvant modifier l'action de certains médicaments en augmentant ou en diminuant leurs effets. Le jus de pamplemousse à haute dose peut également s'avérer problématique. L'extrait de pépin de pamplemousse étant fabriqué à partir de pépins - comme son nom l'indique - qui ne contient pas ces substances inhibitrices ou excitatrices, peut quant à lui être utilisé en accompagnement d'une prescription médicale.

3. Poudre d'agrumes

 

Récupérer les zestes des agrumes et les faire sécher pendant quelques jours : soit au soleil si vous avez la chance d'en avoir, soit à côté du radiateur ou de la cheminée, ou encore sur la porte ouverte du four éteint après utilisation.

Attention à ne pas dépasser une température de 42 °C, température à partir de laquelle les vitamines commencent à être dégradées. Vous perdriez alors une grande partie des bienfaits de la poudre crue.

 

 

Une fois les zestes séchés, les passer au blender pour en faire une poudre à conserver dans un bocal hermétique.

J'utilise cette poudre d'agrumes pour en saupoudrer certains plats, en ajouter dans mes vinaigrettes (cela se marie par exemple particulièrement bien avec des carottes râpées et une pointe de poudre de gingembre), ou pour parfumer des desserts (crèmes, desserts à l'agar agar, riz ou quinoa au lait, tapioca, gâteaux...).

 

N'hésitez pas à sortir des sentiers battus et à tester de nouvelles associations gustatives. Imaginez des aliments que vous souhaitez mélanger et voyez si vos sensations corporelles sont plutôt positives ou négatives. Est-ce que cela vous fait plutôt oui - dans ce cas, foncez! - ou plutôt non - imaginez autre chose, vous allez trouver.

4.  Tisanes, eaux parfumées et vin chaud

 

J'utilise tout simplement les zestes et les épluchures pour parfumer mes pichets d'eau ou mes tisanes en laissant infuser à chaud ou à froid les agrumes dans l'eau.

Je fais également entrer les zestes d'agrumes dans ma recette de vin chaud ou de punch chaud pour les enfants (et les femmes enceintes/allaitantes : n'hésitez plus, remplacer le vin par du jus de fruits et vous pourrez vous aussi trinquer cet hiver) avec des épices comme la cannelle, la cardamome, la badianes, le clou de girofle, le gingembre, la noix de muscade... A varier selon vos envies!

 

Je sais qu'on peut en faire facilement des huiles essentielles avec un alcool type vodka puisque les huiles essentielles d'agrumes sont en réalité des macérations et non des distillations, mais je n'ai pas encore essayé.

 

Et vous, avez-vous de vraies astuces pour utiliser les épluchures d'agrumes ?

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Thomas monique (mardi, 08 janvier 2019 09:03)

    J’ai adore cet article , et je vais m’en inspirer , grand merci . A bientot

  • #2

    familles-naturos (mardi, 08 janvier 2019 12:37)

    Merci Monique! J'espère que vous allez bien.

  • #3

    Anne (mercredi, 09 janvier 2019 12:51)

    Je fais du sel ou du sucre d'agrumes: je fais sécher les zestes dans le sel ou le sucre et je mixe.

  • #4

    familles-naturos (mercredi, 09 janvier 2019 15:41)

    Le sucre, je connaissais, mais on n'en a plus que très rarement à la maison. J'en ai en ce moment, vive la maison en pain d'épices de l'avent! :-)
    Je n'avais jamais pensé au sel! Je vais essayer.

Certifiée Féna, la Fédération Française des Écoles de Naturopathie

 Membre de l'OMNES, Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire

 

familles-naturos - les ruisseaux du bien-être

Tél. :  + 33 6 78 37 54 62

E-mail: familles-naturos(at)gmx.com

10D place de la république, 21700 Nuits-Saint-Georges