Faire son gomasio aux herbes

 

Un bon moyen de diminuer sa consommation de sel consiste à ajouter plus d'herbes et d'épices dans ses plats, ce qui rehaussera leur goût sans avoir recours de manière excessive au sel. Personnellement, afin de ne pas avoir à utiliser systématiquement trois ou quatre boîtes différentes d'aromates, je prépare un mélange de base qui me fait gagner du temps lorsque je cuisine. De nombreuses marques proposent des sels aux herbes aromatiques très intéressants mais j'ai tendance à préférer préparer par moi-même ce que je peux. J'adapte ainsi le goût pour qu'il me convienne réellement et cela revient généralement moins cher.

 

Pour commencer, vous devez choisir un sel de qualité, de type sel marin non raffiné, qui sera plus riche en minéraux et en oligo-éléments qu'un sel classique (notamment en magnésium et en iode), et n'aura été ni dénaturé, ni blanchi. Le sel marin non raffiné ne subit en effet aucun traitement puisqu'il est produit de manière naturelle par évaporation de l'eau au soleil dans des salines, de grands bassins où s'accumule l'eau de mer. Le sel va alors pouvoir se concentrer jusqu'à se cristalliser et permettre sa récolte. Son goût est également souvent plus prononcé, ce qui permet d'en utiliser une quantité plus limitée.

 

Le sel en lui-même n'est pas un problème, il est même intéressant pour l'organisme en petites quantités. La grande difficulté actuelle est que l'industrie utilise énormément de sel caché, notamment comme exhausteur de goût, ce qui à terme, lorsque nous consommons de nombreux produits comme du pain, de la charcuterie, des fromages, ou des produits industriels en général, peut provoquer un surdosage global de notre alimentation en sel.

 

 

Comme pour le sucre, il est possible d'adapter son palais à la teneur en sel des mets que nous dégustons. En diminuant lentement le sel que nous ajoutons à nos plats, nous pourrons continuer à apprécier ceux-ci tout en faisant attention à sa rétention d'eau et à sa tension artérielle, en prévenant les maladies cardio-vasculaires et en prenant soin de ses reins, sans réellement nous en rendre compte.

 

Remarque: le sel biologique n'existe pas car il n'est pas considéré comme un produit agricole mais comme un produit minier. C'est la même chose avec l'eau, il n'est pas possible de la faire certifier de qualité biologique.

Il faut ensuite se procurer des graines de sésame biologiques.

Plante utilisée depuis la nuit des temps pour ses valeurs nutritives, le sésame et ses graines sont riches en fibres et en protéines végétales avec un délicieux petit goût de noisettes. Riches en acides gras insaturés, les graines de sésame sont également une bonne source d'antioxydants - notamment en vitamine E et en lignanes, des phytoœstrogènes - et de minéraux et oligo-éléments.

 

Attention, le sésame fait partie des allergènes alimentaires les plus courants.

Enfin, il vous faut choisir et sélectionner vos herbes aromatiques pour  accompagner votre gomasio, condiment millénaire japonais composé de sel et de sésame grillé. Si vous avez la chance de dispose de pieds de thym, de romarin ou d'origan dans votre jardin, aucune question à vous poser : vous pouvez tout simplement récupérer les branches que vous coupez lorsque vous les taillez pour les faire sécher, idéalement au soleil. Évitez si possible de les soumettre à une température supérieure à 42 °C car vous commenceriez à détériorer les précieux nutriments contenus dans vos plantes. Si vous n'avez pas de jardin, peut-être avez-vous des amis ou des voisin qui seraient ravis de vous dépanner?

Les plantes de types sarriette, thym, origan, romarin, estragon, marjolaine, basilic, sauge, persil, serpolet, ciboulette... se marieront à merveille avec votre gomasio. Vous pouvez également ajouter avec parcimonie de la menthe, de la mélisse, de la livèche, de la bourrache, du cerfeuil, de l'aneth, du laurier, du fenouil... mais attention, leur goût peut être plus difficile à doser.

Et n'oubliez pas les plantes sauvages: ortie, plantain, lamier, chenopode, ail de ours...

 

 

Recette minimaliste de mon gomasio aux herbes

 

Je fais griller dans une poêle à sec pendant une à deux minutes 6 cuillères à soupe de graines de sésame additionnée d'une à deux cuillère à café de sel marin. Je laisse ensuite refroidir le tout, je le mélange dans le bol de mon blender avec mes herbes au choix déjà mixées, les épices de mon choix (poivre, cumin, noix de muscade, gingembre...), parfois un peu de spiruline également - mais attention, le goût et l'odeur de l'algue est très forte, ajoutez-là petit à petit afin de ne pas gâcher le goût du sésame grillé - et je mixe le tout rapidement. J'aime quand il reste parfois des morceaux de graines de sésame, j'apprécie le côté croquant du gomasio. Mais vous pouvez parfaitement mixer votre mélange un peu plus longtemps. Je goûte et j'ajuste si nécessaire.

Et voilà, le tour est joué! 

 

Facile et ultra-rapide à préparer, ce gomasio aux herbes fait maison pourra aisément agrémenter vos sauces, vos salades, vos légumes cuits à la vapeur et assaisonnés d'un filet d'huile d'olive et vos plats en général. Et pourquoi ne pas en faire un peu plus pour en offrir un petit bocal à votre entourage? Un cadeau original toujours bien accueilli qui saura sans aucun doute ravir vos hôtes.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Ebook gratuit à télécharger

"Optimiser en famille les capacités d'apprentissage de nos enfants"



familles-naturos - les ruisseaux du bien-être

Tél. :  + 33 6 78 37 54 62

E-mail: familles-naturos(at)gmx.com

10D place de la république, 21700 Nuits-Saint-Georges

 


Certifiée Féna, la Fédération Française des Écoles de Naturopathie

 Membre de l'OMNES, Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire